Quelles sont les diverses catégories de S.S.I ?

Le Système de Sécurité Incendie ou SSI est un dispositif de protection contre un incendie. Il est composé de plusieurs éléments qui agissent ensemble afin de collecter et traiter des informations. Ces dernières permettront de sécuriser un bâtiment et d’alerter les occupants en cas d’incendie. L’installation d’un SSI est obligatoire dans un ERP. Découvrez les catégories de SSI.

Comprendre le SSI

Le SSI regroupe plusieurs matériels qui sont destinés à collecter des informations permettant de déclencher des actions de sécurisation en cas de formation d’incendie. Cet appareil permet de se mettre en garde contre la propagation de feu au sein d’un ERP. Le SSI est doté de deux systèmes, à savoir le Système de Détection Incendie (SDI) et le Système de Mise en Sécurité Incendie (SMSI). Le premier collecte l’information depuis un détecteur de fumée ou un déclencheur manuel et le second système traite l’information reçue et émet des actions de sécurité.

Le choix en fonction du risque

Il existe cinq catégories de SSI, à savoir la catégorie A, la catégorie B, la catégorie C, la catégorie D et la catégorie E. Le choix d’un SSI dépend essentiellement du niveau de risque. Un risque plus élevé conduit le choix vers la catégorie A, tandis qu’un risque moins élevé correspond à la catégorie E. En fonction du risque, dépend également le type d’alarme qui se décline en 4 types : 1, 2a ou 2b, 3 et 4. En ERP, le choix d’un SSI dépend de la catégorie de l’établissement. Cette catégorisation se fait à partir de la capacité d’accueil :

– 1ère catégorie : plus de 1 500 personnes

– 2e catégorie : 701 à 1 500 personnes

– 3e catégorie : 301 à 700 personnes

– 4e catégorie : inférieur à 300 personnes et supérieur à 200 personnes

Les catégories de SSI sont :

– Catégorie A pour ERP

– Catégorie A pour IGH

– Catégorie B

– Catégorie C

– Catégorie D

– Catégorie E.

Chaque catégorie de SSI respecte la norme NFS 61-931 (édition de février 2014) et comprend au moins l’un des types d’équipement d’alarme (E.A.) existants : EA1, EA1 avec option IGH, EA2a, EA2b, EA3 et EA4.

D’après ces informations, la catégorie de l’établissement est un facteur principal qui détermine le type SSI à mettre en place sur les lieux. Les niveaux de risque étant très variés, il convient de choisir un SSI adapté pour garantir une meilleure sécurisation du local et des occupants. Le SSI complet est A. Ce type est doté de SDI (avec un ou plusieurs ECS, un DA et un DM) et d’un SMDI (avec un ou plusieurs CMSI de type A et DAC, des DCT et un EA de type 1.